Le chauffage d’appoint idéal pour la salle de bain

Un chauffage d’appoint s’avère nécessaire dans certaines pièces de la maison comme la salle de bain afin d’augmenter facilement et rapidement la température. Quel modèle choisir ? Voici quelques éléments de réponse.

Chauffage d’appoint dans la salle de bain

Un chauffage d’appoint est-il suffisant pour passer l’hiver confortablement ?. Dans certaines pièces, oui. Disposer d’un chauffage d’appoint dans la salle de bain s’avère utile pour faire face aux températures fraîches de l’hiver ou de l’automne.

Les normes de sécurité

Grâce au chauffage d’appoint, vous n’avez pas besoin d’engager des travaux pour mettre en place un chauffage permanent dans les pièces où ce n’est pas nécessaire toute la journée ou toute l’année comme la chambre d’amis ou bien la salle de bain. Pour votre sécurité, voici quelques règles à respecter : * Une distance minimum de 60 cm doit être respectée entre la douche / baignoire et le chauffage d’appoint. * L’installation électrique pour le chauffage d’appoint de la salle de bain doit être conforme à la norme NF C 15 - 100. * Mieux vaut investir dans un radiateur électrique doté d’une protection contre les aspersions d'eau.

Quelle puissance choisir ?

La puissance d’un chauffage d’appoint dans la salle de bain doit être déterminée en fonction de la surface ou du volume de la pièce. Pour faire simple, vous devez prévoir un appareil de 100 W pour chauffer 1 m². Puissance nécessaire = largeur x longueur x 0,1 kW Ou Puissance nécessaire = hauteur sous plafond x 0,04 kW Maîtriser la consommation de votre chauffage d’appoint passe par quelques gestes simples et faciles à mettre en œuvre au quotidien. Pour faire baisser votre facture d’électricité, pensez à ajuster la température du chauffage en fonction de la pièce où l’appareil est installé. En abaissant la température à 19 °C dans les pièces à vivre ou un degré de moins dans les chambres, soyez assuré de faire des économies de près de 10 % sur votre facture. Par ailleurs, ne laissez pas les autres appareils en veille.

Quel type de chauffage d’appoint pour la salle de bain ?

chauffage d appoint salle de bain

Les fabricants proposent différents modèles de chauffage d’appoint pour salle de bain économique. Dans le commerce, vous avez essentiellement le choix entre trois technologies : radiateur soufflant, radiateur en céramique et radiateur sèche-serviette.

Le radiateur soufflant pour salle de bain

Léger et abordable, le radiateur soufflant pour salle de bain est le modèle le plus plébiscité. Il projette directement la chaleur sur les corps des occupants, offrant ainsi une sensation de confort immédiat. En raison de sa puissance et de sa capacité de chauffe, ce chauffage d’appoint pour salle de bain peut suffire dans les pièces exiguës. Autres avantages du radiateur soufflant : * Mobile et léger, il peut être positionné à divers endroits de la pièce et être déplacé d’une pièce à une autre sans problème. * Relativement efficace, il affiche une montée en température assez rapide et la maintient même quelques minutes après votre sortie de la douche.

En revanche, le radiateur soufflant a aussi ses inconvénients, dont son niveau sonore. Par ailleurs, ce type de chauffage d’appoint est souvent peu esthétique, même s’il se décline en divers coloris. De plus, il consomme beaucoup d'énergie. Via cet article, découvrez comment mieux utiliser votre radiateur électrique pour réduire votre facture de chauffage. Un chauffage d’appoint programmable pour salle de bain est l’assurance de maîtriser votre consommation d’électricité.

Le radiateur en céramique

Le radiateur en céramique fait partie des chauffages d’appoint les plus avantageux. Grâce à son principe de fonctionnement, il consomme peu d’énergie tout en garantissant un bon niveau de confort thermique. Ce type de chauffage d'appoint dispose d’un cœur de chauffe en céramique qui produit et stocke la chaleur produite, et la restitue ensuite de façon optimale, constante et régulière. Le radiateur à inertie en céramique est un chauffage d’appoint pour salle de bain réputé pour sa faible consommation. Il est équipé d’une technologie plus élaborée et peut être couplé à un thermostat et à une centrale de programmation pour mieux gérer la température, donc votre consommation. Autres avantages du radiateur en céramique : * Silencieux, * N’assèche pas l’air ambiant, * Restitue une chaleur constante et homogène, * Durable.

Le chauffage d’appoint basse température est la solution idéale pour réduire votre consommation. Il produit une chaleur agréable et constante.

Le radiateur sèche-serviette

Le radiateur sèche-serviette ou sèche-serviette électrique a été pensé pour sécher les serviettes et chauffer la salle de bain simultanément. Pesant entre 5 et 15 kg, ce chauffage d’appoint est composé de deux tubes verticaux et de plusieurs tubes transversaux. Il se décline en diverses puissances que vous pouvez dimensionner selon la surface de votre salle de bain. Les fabricants proposent entre autres des radiateurs sèche-serviettes à inertie sèche ou à inertie fluide. Le choix du matériau n’est pas à prendre à la légère, car il influe non seulement sur le design, mais également sur la durabilité, la montée en température et bien entendu le prix. Sur le marché, vous avez principalement le choix entre les sèches-serviettes à inertie en céramique, en stéatite ou en pierre de lave. Vous pouvez également vous orienter vers un sèche-serviette mixte pouvant fonctionner aussi bien pendant que hors de la saison hivernale. En outre, ce type de radiateur sèche-serviette est à la fois économique et pratique. Pour reconnaître la puissance idéale d'un sèche-serviette électrique, il est conseillé de compter 100 W par m² et de rajouter 30 % afin de compenser la déperdition absorbée par les serviettes séchant sur le radiateur. Si votre salle de bain fait plus de 10 m², vous serez amené à vous équiper d’un deuxième sèche-serviette ou d’un autre appareil de chauffage d’appoint. Découvrez dans cette vidéo comme poser un convecteur :

Comment bien choisir votre chauffage d’appoint pour salle de bain ?

Divers éléments sont à prendre en compte pour dénicher le chauffage d’appoint capable de satisfaire vos besoins.

Les principaux critères à prendre en compte

Au vu du nombre de marques et de modèles disponibles sur le marché, voici les principaux critères de choix : * Puissance : pour les petites pièces telles que la salle de bain, un chauffage d’appoint électrique de 1 000 W peut parfaitement faire l’affaire. Si la pièce fait plus de 20 m², mieux vaut investir dans un modèle plus puissant, soit un chauffage d’appoint de 2 000 W. Dans tous les cas, un dispositif proposant plusieurs niveaux de chauffe s’avère plus intéressant pour moduler la température au gré de vos besoins. * La sécurité : ce point est à ne pas négliger dans les pièces humides. Privilégiez un appareil respectant la norme EN60335-1 et IP21. Il existe des radiateurs équipés d’une technologie empêchant leur surchauffe ou dotés d’un corps de chauffe insensible aux éclaboussures d’eau. * Le thermostat : un radiateur composé d’un thermostat permet d’obtenir de manière précise la température souhaitée. Sachez qu’une température de moins 1 °C est la garantie de faire des économies d’énergie.

Passez à la loupe tous les équipements de chauffage électrique et dénichez le modèle qui correspond au mieux à vos besoins. Lisez les avis sur le chauffage d’appoint électrique pour vous éclairer davantage.

Le chauffage au gaz

Qu’en est-il du chauffage d’appoint au gaz ? Selon les avis des experts, l’utilisation d’un chauffage d’appoint au gaz ne présente aucun risque. Il peut également être utilisé en terrasse ou dans le garage. D’ailleurs, il est apprécié pour sa rapidité de chauffe et la performance énergétique exceptionnelle qu’il offre. * Le chauffage d’appoint par catalyse est idéal pour chauffer les surfaces intermédiaires, entre 20 et 25 m². * Si vous cherchez un modèle plus puissant, vous pouvez vous orienter vers un chauffage au gaz à infrarouge.